Retour peu attendu

Il est arrivé sans même que je m’en rende compte. Sur la pointe des pieds. Il m’avait bien semblé sentir son odeur mais je me disais qu’il était trop tôt pour qu’il
revienne. Il est revenu en laissant quelques traces de son passage. Il n’est pas resté. Il est passé et m’a laissé l’assurance qu’il allait revenir. Il est comme ça,
timide puis avec le temps, il s’affirme, ses traces devenant des marques, des empreintes indélébiles qui mettent des mois à disparaître.

Ne cherchez pas à le retenir.
Ne tentez pas de le chasser. Il va et vient comme il l’entend, sans crier gare, sans violence, avec juste une pointe de fermeté.

Il est beau gosse. Il est sauvage et capricieux. Il aime la liberté, le calme et le chaos en même temps. Il est artiste quand il utilise sa palette de peintures
pour vous offrir son plus beau tableau. Il est fort, avec un rien nostalgique. Il est tonique, avec un tout anarchique.

Il est passé chez moi,
incognito et de nuit : les matins s’en souviennent mieux que les soirs. Il semble désormais sur le point de s’installer, il est prêt, à l’affût d’un signe,
d’un geste, d’une date anniversaire
car il aime la ponctualité même si parfois il est en avance ou en retard.

Il est arrivé sans même que je m’en rende compte. Sur la pointe des pieds.
J’ouvre ma porte, je respire à pleins poumons :
l’automne est de retour, qu’on se le dise !

Advertisements

4 thoughts on “Retour peu attendu

  1. Gentil, ce compliment ! Je voudrais écrire plus souvent mais le temps me manque… D’autant plus qu’avec l’âge, l’inspiration se fait plus discrète à l’abri des regards… Il est loin le temps où j’écrivais sur les coins de table !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.