C + C = C

Missing image
C n’est pas content. Imaginez-vous, un intrus lui a volé son identité. De plus, deux individus lui font dire n’importe quoi, tandis qu’un signe venu de nulle part, le transforme à chaque passage.
Vraiment, la vie du c n’est pas une vie simple !

C ne veut pas que vienne pertuber son existence de ci ou de ça, sans son accord, ce n’est plus tolérable.

La semaine dernière, il a même découvert qu’un long cou se frottait sans cesse à lui, tentant de le faire chavirer. Ch…ut, put-il cependant articuler en se débattant mais dans une ribambelle de sons, tous s’acharnèrent : ceci ou ça, qu’est-ce que cela peut te faire, tu cherches la bagarre ?

Notre c en sortit de justesse et dans un cri, il courut vers un camion, culbuta la bâche et se cacha, recouvert d’une couverture à carreaux, sous le regard de curieux complètement déconfis.

Advertisements

3 thoughts on “C + C = C

  1. … pauvre C ! Voulait-on lui ajouter un cédille ?

    Du coup, ne voulant point de cet appendiçe cédillal, notre pauvre C se referma sur lui-même afin de se protéger du cédille énvahisseur.

    Il se referma tant est si bien, qu’au fil tu temps, il devint G.
    ———————

    désolé Hollynx… je n’ai point pu résister à la tantaçion 😉

    J'aime

  2. Je n’ai plus qu’une chose à faire… me dépêcher d’arriver à la lettre G et te publier !
    Bravo, j’aime beaucoup l’idée… Merci pour ce petit cadeau 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.