La semaine sans samedi

Missing image
Samedi et dimanche sont ensemble depuis des décennies et samedi en a assez. Il louche donc à gauche, vers vendredi et puis à droite, vers lundi mais il ne sait lequel choisir comme nouvel ami.
Il y a aussi mercredi…
Samedi se décourage. Il s’ennuie et soupire.
Son souffle est si fort que les pages du calendrier se mettent à tourner et le voici tout ahuri de se retrouver, la tête à l’envers, sur le samedi de la semaine suivante. A moins que ce ne soit celui du mois précédent.

Samedi se redresse et n’en croit pas ses yeux : il n’est plus dans sa semaine.
Et le voilà perdu dans le temps, dans l’espace, dans les pages de ce calendrier qu’il pensait être le sien.
Samedi pleure. Il pleure si fort que ses larmes l’emmènent en un torrent sur une autre page et il se retrouve à nouveau aux côtés de dimanche.
Alors samedi pense : qu’il est bon d’être auprès de ceux qu’on aime…

Advertisements

2 thoughts on “La semaine sans samedi

  1. Un grand sourire pour ce samedi retraité qui ne sait plus où il en est dans le temps. Tous les jours se ressembleraient-ils ? Mais qui s’aiment s’assemblent et seul le jour présent est ton ami..

    J'aime

  2. Merci pour ces mots. Chaque jour est mon ami, c’est vrai, pluvieux ou soleil et chaque lecteur de ce blog l’est également… A bientôt, ici ou dans ton grand livre…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.