Tic-tac

Tic-tac fait le gros réveil, tournant tantôt les yeux à gauche, tantôt à droite. Tic-tac, répète-t-il inlassablement, tout en pivotant ses aiguilles sans que jamais elles ne rebroussent chemin.
Tic-tac, tic-tac, tic-tac !
Est-ce son coeur qui bat, un hoquet, un rire, un soupir ? Tic-tac, tic-tac, tic-tac… Il résonne dans le noir, il fait écho dans la nuit, chiffres fluo et yeux rouges. Tic-tac.
Les voilà qui s’emballent. Tic-tac, tic-tac, tic-tac ! Ils délirent, clignotent, m’effrayent, m’absorbent. Des yeux ronds aux paupières saillantes, tic-tac.
J’approche et j’observe, quand tout à coup, tic, le tac disparaît. Un tic sans tac, un regard à gauche, pas à droite, une sorte de clin d’oeil en un seul tic.
Je m’approche, j’écoute, quand soudain, tac, le tic disparaît à son tour. Plus de regard à gauche pas plus qu’à droite, un réveil aux yeux clos, sans tic-tac, les aiguilles en bataille, le fluo bien palot et puis le silence et l’arrêt du temps.
Un bruit, un cri, je bondis.
Les yeux me fusillent. Le tic m’agresse. Le tac me houspille. Le fluo m’aveugle. Les aiguilles trépignent : IL EST 7 HEURES, debout, ma fille !

10 thoughts on “Tic-tac

  1. J’aime conjuguer la vie à tous les temps et à toutes les personnes, un peu comme chez toi : ton blog est sympa, on s’y sent à l’aise. J’y retournerai.

    J'aime

  2. C’est le jour où il va t’arriver plein de tuiles: autant rester au lit :-/
    Sérieusement, joli texte, plein de poésie …

    J'aime

  3. Phil, même au lit les tuiles peuvent te tomber dessus.
    il est d’ailleurs statistiquement prouvé que pour éviter les tuiles qui tombent, il est préférable d’être mobile plutôt que de rester planté quelque part. de plus, allongé ds un lit, la superficie du corps que la tuile peut atteindre est plus grande que celle d’une personne mobile et en position debout.
    c’est mathématique.

    J'aime

  4. Le lit est l’endroit le plus dangereux du monde: la preuve, 90% des gens (occidentaux, du moins) y meurent.

    De plus, il y a des circonstances assez extraordinaire où c’est extrêmement dangereux de rester au lit.
    Voir…

    J'aime

  5. Je viens de m’amuser comme un fou à cette lecture palpitante.
    Mes yeux en tiquent encore …
    On fait des travaux face à la maison. J’vais faire gaffe car ils ont retiré la taque d’égoût !
    Bisous.
    Jean-Pierre

    J'aime

Les commentaires sont fermés.