Théorème

L’adolescente se présenta devant le tableau et le coeur battant la chamade, saisit une craie. De l’autre main, elle déplia le bout de papier sur lequel était inscrit, à l’encre noire, une phrase qui lui sembla familière. Elle inspira et se mit à dessiner une forme géométrique qu’elle anota de lettres majuscules puis minuscules. Elle les compléta d’apostrophes et de pointillés.
La réalisation fut rapide. La jeune fille posa la thèse et l’hypothèse puis se mit à promener l’index sur le tableau vert tout en parlant nerveusement. Les traits de craie s’étalaient sous le mouvement mais l’ensemble restait bien visible, tandis que le tableau se remplissait de formules aux signes cabalistiques.
Au fond de la classe, le prof de math l’écoutait religieusement, les lunettes sur le bout du nez. Quand l’étudiante se tut, il les retira doucement et s’approcha de l’estrade. Il resta quelques instants immobile, sous le regard inquiet mais relativement satisfait de la jeune fille qui, finalement, ne s’en tirait pas trop mal lors de cet examen tant redouté.
 » C’est très bien mademoiselle! Cependant, il est dommage que cette démonstration parfaite ne corresponde pas au théorème proposé… »
 
Cette histoire est véridique. Elle m’est arrivée il y a bien longtemps.
Merci à celui qui m’a proposé le mot THEOREME, il ne sait pas à quel point j’ai encore honte aujourd’hui.

6 thoughts on “Théorème

  1. Un bonjour (très) matinal…merci pour ton commentaire sur mon blog…Je ne connaissais pas le tien…Pas par manque de curiosité…mais il y a une telle quantité de blogs qui se créent depuis 2 mois…En tout cas, cest certain, je passerai très régulièrement sur le tien…Bonne journée

    J'aime

  2. La semaine prochaine, sous le mot « TRADUCTION », Hollynx nous parlera de cette jeune fille qui, au cours d’Anglais, traduisait tous ses textes en Allemand.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.